Voici 16 leçons que j’estime indispensables à toute démarche de recrutement. Elles sont issues de mon expérience personnelle et inspirées par Ogilvy. Parce que je n’ai pas tout vécu, ce manifeste n’est pas complet. Il n’est pas parfait non plus.

______________

Leçon 0 – le manifeste

Puisque chaque entreprise est unique, chaque entreprise devrait avoir son propre manifeste de recrutement. Puisque chaque candidat est unique, il devrait avoir droit à un recrutement qui lui soit unique.

Leçon 1 – la position

Prenez position. C’est votre priorité. Qu’importe la qualité de votre campagne et votre investissement, si votre position n’est pas précise, elle ratera quoiqu’il arrive ses cibles. Ne donnez pas des flèches à un archer aveugle.

Carrefour a t-il la position d’un agent du commerce ou d’un agent de confiance ? Thales a t-il la position d’un acteur technologique ou d’un acteur de la Défense Nationale ?

Leçon 2 – la promesse

La promesse n’est pas un slogan. Elle est le bénéfice direct que tire le candidat en vous rejoignant. La promesse est unique, compétitive et étendue. L’entreprise a l’obligation impérative de tenir cette promesse. Aussi étendue soit-elle, une seule promesse suffit. Elle mobilisera toute votre énergie. Tenez vous en. Elle sera votre proposition de valeur minimum.

Leçon 3 – la grande idée

Vous avez besoin d’une grande idée comme dit Ogilvy. Trouvez-la. Vous serez soit mémorable, soit mémorisable. Faites votre choix. Seule une grande idée sort les candidats de leur indifférence. Ils la remarqueront, la noteront et passeront à l’action.

Leçon 4 – la simplicité

Les grandes idées sont souvent des idées simples. Parce qu’elles sont simples, elles sont difficiles à avoir. Elles demandent du génie et du travail. Elles sont capricieuses. Elles ne viennent pas quand on en a besoin. Soyez patient s’il le faut. Procrastinez s’il le faut. Une grande idée peut durer 20 ans. Les grandes idées, on les écarte d’abord, avant de les voir comme évidence.

Leçon 5 – l’ouverture

Votre campagne de recrutement doit être ouverte. Ouverte pour permettre d’impliquer le candidat. Parlez leur comme à un être humain. Elle sonnera vraie. Donnez leur une envie tenace. Faites en sorte de parler à tous mais que chacun prenne le message pour lui-même. Soyez ouvert.

Leçon 6 – l’honnêteté

Les candidat(e)s sont vos frères, vos filles, vos voisins, votre futur PDG, celle qui vous tient la porte …Ne les prenez pas pour des con(ne)s. Soyez honnête avec elles, avec eux. Vous serez honnête avec vous-même.

Leçon 7.1 – les prix et classements

Laissez-les tomber. Ils détournent votre attention d’obtenir l’approbation des candidats pour obtenir l’approbation d’un jury ou d’un audit. Ne vous coupez pas des candidats. Ils sont votre récompense.

Leçon 7.2 – les prix et classements

Parce que votre entreprise est unique, vous êtes votre seule concurrence. Ne vous comparez pas aux autres mais comparez vous à vous-même. Faites-vous mieux qu’il y a une semaine, un mois, un an … Posez-vous la question. Ecoutez les réponses.

Leçon 8 – l’attitude

Ne faites pas de segments candidats par école ou diplôme. Par genre ou âge. Privilégiez des segments par attitudes et comportements. Faites campagne pour les audacieuses et audacieux. Faites campagnes pour les rigoureuses et les rigoureux. Faites campagnes pour ceux qui ont gardé leur peluche d’enfant.

Leçon 9 – le soin

Les candidats peuvent vous ignorer. Les candidats ne lisent pas les annonces, ils lisent des choses qui les intéressent. Il arrive parfois que ce soit une annonce. A ceux qui feront un pas vers vous, vous en ferez deux vers eux.

Leçon 10 – l’histoire

Tous vos salariés ont une belle histoire à raconter. Faites les parler. Tous vos salariés ne savent pas raconter une histoire. Aidez-les à raconter leur propre histoire. Votre histoire d’entreprise a leurs voix.

Leçon 11 – les mots

Si tout se résume à quelques mots, ne faites pas court. Faites des phrases de 8 mots minimum. Les premiers mots sont les plus importants. Ce sont ceux qui captent l’attention.

Allez à l’essentiel dans le contenu. Si vous ne savez pas comment faire, essayez un style télégramme. Les contenus longs engagent mieux. Le bon contenu engage encore davantage. Le contexte, lui, convertit.

Leçon 12 – le contexte

Donnez du contexte. Implémentez-vous dans l’imagination des candidats. Donnez de la nourriture à cette imagination. Laissez-la à la fois rassasiée et à la fois sur sa faim.

Leçon 13 – la proximité

Écrivez à la première personne. Écrivez à la bonne personne. Écrivez pour qu’elle puisse vous reconnaitre. Écrivez pour qu’elle se reconnaisse.

Leçon 14 – l’émotionnel et le factuel

Les chiffres rassurent ceux qui les donnent. Vos réussites ne concernent pas les candidats. Ils s’en fichent. Ils n’intéressent que vous. Montrez plutôt comment ils seront indispensables aux futurs succès de l’entreprise.

Leçon 15 – le focus

Parce que l’entreprise est multiple, les visions seront multiples et les forces seront contradictoires parfois. Tenez-vous juste à votre promesse et à comment la délivrer. Si tout le monde n’est pas d’accord sur celle-ci, tout le monde doit la comprendre. Sinon, elle ne sortira jamais des salles des réunions.

Leçon 16 – l’innovation

Innover. Faites des choses différentes et vous aurez des résultats différents. Bons ou mauvais. L’innovation est aussi risquée. C’est vrai. Testez dans un segment précis et représentatif avant de la diffuser. Testez-la vous-même par vous-même pour vous-même.

Leçon 17.1 – le nombre

Vous n’avez besoin que d’un CV. Ne courez pas après le nombre de CV. N’indexez pas le CV à un prix moyen ou à un coût moyen. Ce n’est pas un bon indicateur. Un CV peut valoir 10 000 euros. Un CV peut valoir 10 cts. La qualité est une fonction décroissante de la quantité.

Leçon 17.2 – le nombre

Vous n’avez besoin que d’une candidature. Dans un idéal-type, parce que vous n’avez besoin que d’un candidat, vous n’avez besoin que d’un CV, que d’une candidature. Vous mettez de la valeur quand vous réduisez le nombre de candidatures tout en augmentant la qualité de celles-ci. N’essayez pas d’avoir le plus de candidatures, essayez d’avoir les bonnes candidatures.

Leçon 18 – la différence

Pour faire la différence, il faut être différent. On ne doit pas vous confondre avec vos concurrents. On ne doit pas vous comparer. Parce que vous serez unique, vous serez identifié et identifiable. Ne copiez pas. Faites des choses différentes et vous aurez des résultats différents. Si vous ignorez votre différence, trouvez-là. C’est souvent ce qu’il reste quand tout a disparu dans votre entreprise.

Leçon 19 – les conversations

Les candidats sont des êtres humains. Les êtres humains veulent parler avec d’autres êtres humains. Ils ne veulent pas parler à des robots et encore moins à des êtres humains qui parlent comme des robots. Les conversations sont de formidables outils de séduction et d’attraction. Ne vous en privez pas. Si vous n’avez rien à dire, c’est que vous n’êtes pas un être humain.

 

– Liste des modifications –

20022017 – Ajout de la leçon 7.2
15032017 – Ajout de la leçon 17.1
15032017 – Ajout de la leçon 17.2
16032017 – Ajout de la leçon 18
20032017 – Ajout de la leçon 19


Et vous, quelle était votre idée du manifeste du recrutement ?

Ce manifeste est loin d’être terminé. Vraiment loin. C’est une suggestion qui a encore besoin d'être beaucoup nourrie et travaillée. Il a au moins l’avantage d’exister. Vous pouvez aussi apporter votre vision du recrutement à ce manifeste. N’hésitez pas à faire vos propositions dans les commentaires ou sur Facebook.

Tant que j’y suis, vous pouvez liker ma page Facebook. Avec ce geste, vous saurez qui de Batman et Superman est le plus fort 🙂