Cela faisait bien longtemps et à vrai dire, moi-même, je ne savais pas quand j’allais revenir vous parler. Beaucoup de choses se sont passés ces dernières semaines, voire ces derniers mois. Beaucoup de choses. Vraiment beaucoup de choses.

Petit retour sur les origines et sur la suite.

De l’énergie, de la frustration et du SWAG

J’ai lancé le blog Le Tank, il y a 2 ans maintenant. C’était pour le fun et l’envie de partager sur les nouvelles RH. Ca, c’est la version TF1. La vérité, c’est que c’est une initiative égoïste née d’expériences frustrantes.
A force de parcourir le web, j’ai fini par être en manque de contenus intéressants. Entre ceux écrits avec la seule visée commerciale, ceux qui sont caricaturaux, incomplets, mal écrits …dans ces ténèbres, les éclaircies étant trop rares pour illuminer mon cerveau. J’étais devenu accroc aux sujets RH, digital thinking et nouvelles générations mais j’étais clairement en manque. Alors, j’ai commencé à produire ma propre drogue.

Amoureux des mots et des lettres, c’est en véritable romantique que j’ai commencé à rédiger. Quand je dis ‘romantique’, je ne parle pas de la guimauve des roses, de la Saint-Valentin et apparentés …Quand je parle de ‘romantisme’, je parle du mouvement culturel qui a abattu le classicisme au XIXème siècle.
Pour cela, j’avais trouvé la mission du Tank sur Terre : bâtir des ponts entre les RH, le digital thinking et les nouvelles générations. Si ça pète pas comme mission, ça ! J’avais rédigé la vision et puis, je me suis lancé !

Très vite, j’ai trouvé des soutiens ! A vrai dire, j’ai été un peu surpris par le succès. Petit succès certes, mais tout de même quand vous avez 1864 abonnés …Ça fait plaisir !

Le Tank

D’ailleurs, j’en profite pour dire à Stéphanie, Arnaud, Emilie, Fiona et Valère, en un seul mot, brillant mais usée comme une vieille pièce : MERCI !

Et puis, également à tous ceux qui m’ont soutenu dans le projet tant que j’y suis 🙂

Et maintenant ? De l’égoïsme, des évidences et des obstinations !

Après avoir été lâché par un partenaire à l’été 2015, j’ai vu mes ambitions pour Le Tank s’évaporer. J’aurais vraiment aimé structurer ce projet de faire converser les RH avec le digital et les nouvelles générations. Le faire passer à un autre niveau mais j’ai raté. Tant pis ! C’est que cela ne devait pas être ainsi.

Après avoir traversé une rivière de merde, je me suis lavé de tout. Alors, aujourd’hui je vais reprendre la main sur le blog et ce, de manière plus personnelle. Fini le ton professoral et les termes pompeux ! Ce sera du « moi » , du « moi-même » et du « je » . A travers mes envies, ma vision et mon expérience, je vous connecterai à des idées que je trouve audacieuses sur tous les sujets que je vois comme intéressants. Et il y en a ! C’est mon côté Wikipédia. ^^

Cela ne m’empêchera pas, bien sur, de piquer quelques colères parfois. Voire de pointer des conneries consensuelles ou condescendantes !

Ne me demandez pas de me tempérer, la colère reste la principale source de mon obstination et de ma passion. Parfait n’est personne ! 😉


Voilà, je n’en ai pas vraiment fini avec Le Tank. Seulement, des choses vont changer de manière définitive. Alors, je reprends tout à zéro. De zéro à zéro.

Mais avant, je vous laisse sur un peu de musique 😉